Coupe d'Algérie

PAC 3 - USMH : La correction !

17’, Moussaoui présent sur le coup franc de Aoued

Auteur : H. M. mercredi 23 janvier 2019 10:16

Il n’y a pas eu de surprise hier après-midi, au stade Omar-Hamadi de Bologhine, puisque la hiérarchie a été respectée. Le Paradou a pu assurer sa qualification aux quarts de finale de la Coupe d’Algérie face à l’USMH. Toutefois, on ne s’attendait pas à ce score large de 3 buts à 0. Les Harrachis ont complètement sombré en seconde période, surtout dans le temps additionnel.

17’, Moussaoui présent sur le coup franc de Aoued
Il faut dire que l’entame de cette rencontre n’a pas été très intense puisque nous n’avons pas assisté à beaucoup d’occasions de buts. Les deux formations ont donné l’impression de jouer la peur au ventre. Aucune des deux formations n’a pris le risque d’ouvrir le jeu. Du coup, le ballon est resté centré au milieu du terrain. Et ce n’est qu’à la 16’ de jeu que les Harrachis ont mené un superbe contre. L’action a été stoppée par Bouchina qui a écopé d’un avertissement. Et c’est Aoued qui a exécuté ce coup franc. Son ballon était bien tiré mais c’est le portier Moussaoui qui a marqué sa présence est dégageant le ballon des deux poings.

33’, la frappe de Hamidi trouve le poteau
A la 33’, l’USMH s’est créée la plus grosse occasion depuis l’entame de cette première période. Après un corner tiré côté gauche de la défense du PAC, le ballon a traversé plusieurs joueurs, avant de finir chez Hamidi. Ce dernier a profité de la sortie de Moussaoui pour enchaîner de la tête. Le portier du Paradou était battu sur l’action mais le ballon a heurté le poteau droit avant de sortir en 6 mètres. Le portier Moussaoui était très remonté contre ses partenaires, exigeant d’eux plus de vigilance derrière.

42’, la tête de Abdet met le feu dans la défense du PAC
Il faut dire que les Harrachis ont nettement dominé cette fin de première période à l’image des nombreuses tentatives face au portier Moussaoui. La plus dangereuse a été enregistrée à la 42’. C’est le défenseur Abdet qui avait repris un corner de la tête. Le ballon était parfaitement bien cadré mais il y avait aussi un grand Moussaoui sur sa ligne de but qui a pu capter le cuir. Quelques minutes plus tard, l’arbitre de la rencontre a sifflé la fin de cette première manche sur ce score de zéro partout.

50’, Benabderahmane éloigne le danger de la tête
Dès l’entame de la seconde période, les joueurs du Paradou ont repris le jeu en main. Les hommes de Chalo ont présenté un jeu complètement différent de celui de la première période avec une première menace à la 50’ dégagée en catastrophe par le défenseur Benabderahmane de la tête. Le défenseur harrachi a secoué ses partenaires en leur demandant de faire plus attention, notamment sur les centres sur les côtés.

53’, Naïdji ouvre le score
Mais la pression des joueurs du Paradou n’a pas tardé à porter ses fruits. A la 53’, l’attaquant Naïdji a fini par ouvrir le score au très bon moment. Une ouverture du score qui a déstabilisé les Harrachis qui semblaient pourtant bien partis pour ouvrir le score.
 
56’, la frappe de Yekhlef finit sur le poteau  
3’ après cette ouverture du score, la formation harrachie s’est de nouveau montrée menaçante devant. Cette fois ci, c’est le rentrant Yekhlef qui a créé le danger. Après un centre, l’attaquant harrachi a enchaîné par une tête parfaite qui heurte une nouvelle fois le poteau. C’était la seconde fois dans ce match que l’USMH trouve le poteau dans cette partie. Cela prouve que les hommes de Hedjar ont beaucoup mis la pression mais l’efficacité n’y était pas.

90’+1, Loucif anéantit les Harrachis
Il faut dire que les Harrachis n’ont rien fait après ce premier but du Paradou, ce qui a ouvert la voie aux locaux pour aller de l’avant. Il y a eu d’abord l’énorme ratage du buteur Naïdji à la 61’, suivront ceux de Loucif à la 85’ et Tahri à la 88’. Sauf qu’après ces 3 tentatives de marquer, Loucif est revenu une fois de plus à la charge dans le temps additionnel pour crucifier le portier Mouaici d’un boulet de canon qui a heurté la barre transversale avant de finir au fond.

90’+4, Benayad clôture le bal
A quelques secondes de la fin du temps additionnel, le Paradou a réalisé l’exploit de marquer un 3e but grâce à Benayad. Après un contre sur le côté droit, l’attaquant du Paradou n’a laissé aucune chance au portier harrachi. Seul et libre de tout marquage, Benayad a clôturé le bal en marquant le 3e et dernier but du match synonyme de qualification de son équipe aux quarts de finale de la Coupe d’Algérie.
 

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Une coupe du monde tous les deux ans, êtes-vous pour ou contre ?

Quel est votre pronostic pour le match du mois de novembre entre Djibouti et l'Algérie ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5193 20/10/2021

Archive

Année
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir