Coupe d'Algérie

CRVM 0 - MCA 3 : Une qualification et une fête gâchée !

Graves incidents à Village Moussa !

Auteur : T.Ché mercredi 02 janvier 2019 12:41

Stade Chahid Hocine Rouibah, affluence très nombreuse, terrain bon état, arbitrage de Bouzrar assisté de Yahi et Rahmoune
Buts : Bourdim (sp 3’), Souibaah (17’), Benchouieb (CSC 30’) MCA

CRVM :
Lahmer, Bouzar, Benchouieb, Amimour, Bouchelaghem, Derri, Laabili, Mahrouk, Foul, Slimatini, Kribaa
Entraîneur : Bounaas

MCA :
Chaal, Hachoud, Haddouche, Azzi, Mebarakou, Dieng, Bendebka, Benaldjia, Bourdim, Souibaah, Tebbi
Entraîneur : Amrouche

Encore une fois, les hordes de la violence dans nos stades ont frappé, cette fois au petit stade de Village Moussa, qui venait de recevoir son homologue et pensionnaire de la Ligue 1 mobilis, le MCA. Une rencontre qui avait pourtant bien démarré, avec un grand fair-play et une supériorité des joueurs du driver Amrouche. Ceux-ci n’ont pas du tout peiné, puisqu’ils ont réussi à assurer leur billet qualificatif en une demi-heure, en inscrivant trois buts dans la cage de l’infortuné Lahmer qui n’avait que les yeux pour constater la supériorité des Vert  et Rouge. Toutefois, et comme la violence est devenue légion dans nos enceintes sportives, les présents au petit stade du chahid Hocine-Rouibah n’ont pu suivre les deux mi-temps, puisque l’arbitre du jour, Bouzrar, a mis fin à la rencontre, après avoir constaté que les choses allaient lui échapper après une explosion de violence avec des jets de pierres et d’objets contondants. Cependant, pour revenir à la rencontre, il faut savoir que les Vert et Rouge n’ont pas tardé à trouver la faille, suite à un penalty douteux sifflé pour Souibaah. Bourdim met à contre-pied Lahmer et donne l’avantage aux siens. Les Algérois se sont baladés sans  grande résistance des joueurs de Village Moussa, qui se sont quand même battus avec leurs armes, mais cela paraissait impossible pour eux de créer la surprise. Les Bourdim et consorts font circuler le cuir à leur aise, et tentent de trouver la faille dans une défense regroupée. Les occasions se multiplient pour les joueurs du Doyen, et deux minutes après le quart d’heure de jeu Souibaah, encore lui, met, du plat du pied, un deuxième but, suite à une très belle action collective de Bourdim et Haddouche. Ce dernier sert sur un plateau l’ancien d’El Hamri qui pousse du plat du pied dans les filets du CRVM. Le match s’emballe et les présents avec, et tout le monde croyait que la fête allait être totale avec la qualification du MCA. A la demi-heure de jeu, et suite à la domination totale des joueurs de l’entraineur Amrouche, ces derniers sur un déboulé de Haddouche sur son côté préféré, centre vers ses camarades face aux bois de Lahmer, mais Benchouieb, qui voulait couper la trajectoire du ballon, catapulte le ballon dans sa propre cage, et permet au Mouloudia d’inscrire un troisième but en toute logique. Les dés étaient finalement jetés, après seulement trente minutes de jeu, mais entre-temps les esprits commençaient à s’échauffer sur les gradins. Juste avant la dernière minute de la première mi-temps, Bouzrar, qui a constaté que les projectiles commençaient à pleuvoir sur le terrain, fait signe d’arrêter de jouer  quelques instants, puis le match reprendra alors qu’il ne restait qu’une ou deux minutes avant la pause, mais l’arbitre siffle la fin du match après seulement quarante-cinq minutes de jeu, évitant aux joueurs des deux camps une catastrophe humaine, avec une qualification très méritée du MCA.
 

Graves incidents à Village Moussa !  
La rencontre des 16es de finale de la Coupe d’Algérie ayant opposé hier après-midi au stade Rouibeh-Hocine de Jijel le CR Village Moussa au Mouloudia d’Alger n’est malheureusement pas allée jusqu’à son terme. En effet, l’arbitre de la rencontre, Bouzrar, l’a arrêtée à la 50’, en raison des graves incidents qui se sont produits dans les tribunes et qui mettaient surtout en danger l’intégrité physique des 22 acteurs sur le terrain. A ce moment-là, le Mouloudia d’Alger menait largement au score (0-3) et se baladait tranquillement sur le terrain face à un adversaire qui a n’a pas su gérer la pression du match et qui s’est littéralement effondré, après l’ouverture du score rapide intervenue dès la 4’ par Bourdim grâce à un penalty.

Un premier arrêt d’un quart d’heure à la 30’
Ce qu’il faut souligner, c’est qu’avant que l’arbitre ne décide d’arrêter la rencontre de manière définitive, il l’avait déjà dans un premier temps arrêtée à la 30’, tout de suite après le troisième but inscrit par le MCA. N’ayant pas digéré ce nouveau but encaissé, les supporters du CRVM ont commencé d’abord à bombarder la pelouse par des fumigènes, avant de balancer toutes sortes de projectiles. On a comptabilisé un arrêt d’un quart d’heure environ, avant que la partie ne reprenne, puisque les esprits se sont quelque peu calmés. L’arbitre a fait jouer six minutes de jeu seulement, avant de siffler la fin du match, puisque le referee voyait qu’à chaque offensive des joueurs du MCA, ces derniers recevaient des pierres jetées par certains pseudo-supporters de Village Moussa qui étaient amassés juste derrière les cages gardées par leur gardien.

Bendebka touché à la tête par un projectile
L’arbitre Bouzrar a sans doute bien fait d’arrêter le match afin d’éviter qu’il n’y ait des débordements plus dramatiques et que des joueurs soient la cible de certains fans zélés. D’ailleurs, à la 30’ et quelques minutes seulement après l’interruption de la partie une première fois, le joueur du MCA Sofiane Bendebka avait été touché par un projectile venant des tribunes à la tête. L’ancien Nahdiste s’est écroulé par terre et on a dû faire appel au médecin de l’équipe pour venir le soigner. Fort heureusement, la blessure du joueur ne fut pas grave, puisqu’il a pu se relever et continuer le match par la suite.

Les forces de l’ordre ont eu recours au gaz lacrymogène
Tout de suite après l’arrêt du match par l’arbitre, tous les acteurs ont rapidement rejoint les vestiaires pour se protéger de la furia de certains supporters excédés. A partir de là, les nombreuses forces de l’ordre présentes au stade ont décidé de sévir en ayant recours au gaz lacrymogène pour disperser les supporters et les évacuer en dehors de l’enceinte. Une véritable scène de guérilla !

16h45, le stade vidé des supporters du CRVM
Il aura fallu 45 minutes pour les forces de l’ordre pour faire sortir tous les supporters du CR Village Moussa qui étaient dans les tribunes et ainsi reprendre le contrôle sur ces évènements malheureux qui se sont déroulés. Par la suite, bien évidemment, les scènes de violences se sont poursuivies à l’extérieur du stade où d’autres affrontements ont eu lieu avec les agents de la police.

Les supporters du MCA autorisés à quitter l’enceinte
Ce qu’il est important de souligner, c’est que les supporters du MCA, qui étaient loin dans leur tribune, n’ont rien à avoir avec ces incidents, eux qui sont restés calmes à attendre la fin de ces violences pour quitter le stade. A cet effet, c’est vers 17h05 qu’ils ont été autorisés par les forces de l’ordre à quitter leur tribune et sortir de l’enceinte et tout cela sous forte escorte sécuritaire. La police a tout fait pour que les deux galeries ne se rencontrent pas dehors.

18h, les Mouloudéens autorisés à sortir de leur vestiaire
Concernant les joueurs et les autres membres de la délégation mouloudéenne, ils ont dû quitter le vestiaire vers 18h, soit deux heures après l’arrêt du match. Ce n’est qu’après que les lieux ont étaient bien sécurisés qu’ils ont été autorisés par les forces de l’ordre à sortir du stade. Les camarades de Hachoud ont pris le bus, direction l’hôtel Dar El Aaz de Jijel où ils ont passé la nuit, avant de rentrer à Alger par avion, aujourd’hui.

17 policiers et plus d’une vingtaine de supporters blessés
Malheureusement, on a dénombré plusieurs blessés à la suite de ces incidents. Selon un premier rapport de la police qui nous a été communiqué, pas moins de 17 membres des forces de l’ordre ont été blessés. On a aussi noté plus d’une vingtaine de supporters de Village Moussa blessés. Jusqu’à l’heure où nous mettions sous presse, on ne connaissait pas la gravité de ces blessures.

Publié dans : mca hachoud Benaldjia Azzi Mebarakou Bourdim Bendebka Haddouche Chaâl Tebbi Souibaah Dieng CRVM

Fil d'actualité



Sondage

Archive

Une coupe du monde tous les deux ans, êtes-vous pour ou contre ?

Quel est votre pronostic pour le match du mois de novembre entre Djibouti et l'Algérie ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5192 18/10/2021

Archive

Année
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir