Ligue 1 & 2

MCO 1- CSC 1 : Un nul qui n’arrange personne

Bouali : «On a affiché deux visages dans ce match» Gomez : «Il y avait une place pour une victoire»

Auteur : H.B vendredi 22 janvier 2016 21:28

La rencontre d’hier qui a opposé les locaux du MCO à ceux du CSC au stade Ahmed-Zabana n’a pas connu de vainqueur. Pourtant, les deux formations avaient d’énormes occasions de prendre l’avantage après un match très ouvert. Après un but de Berremla en première période, le CSC est revenu en seconde mi-temps grâce à son attaquant providentiel Hamza Boulemdaïs qui a égalisé. Et c’est sur ce score de parité que les deux équipes se sont quittées. Toutefois, c’est la formation du Mouloudia qui a démarré cette première période en force, puisque dès la première minute de jeu, El Ogbi a tenté une frappe mais le portier Cédric était bien en place. Quelques minutes plus tard, plus précisément à la 7’, la nouvelle recrue Dehar a profité d’un centre de Ogbi sur le côté droit pour enchainer par une frappe. Heureusement pour le CSC que l’ancien sétifien n’a pas eu de réussite sur la frappe car ce fut une parfaite occasion de marquer.

11’, sur un chef-d’œuvre de Berremla
Il faudrait dire que l’ouverture du score n’a pas tardé à se faire. Face à la domination du Mouloudia, les joueurs du CSC donnaient l’air d’être complètement déboussolé en ce début de partie. Ce qui a profité aux locaux pour trouver l’ouverture du score. Et c’est grâce à la nouvelle recrue hivernale Tayeb Berremla que le MCO a ouvert la marque. Berremla et après un joli geste technique a éliminé le portier Cédric avant de mettre le ballon au fond. Un chef d’œuvre qui a enflammé les gradins du stade Zabana.
Par la suite, les Constantinois ont eu beaucoup de mal à sortir de leur zone. Et il a fallu attendre la 23’ pour assister à la première occasion côté CSC menée par le redoutable attaquant Voavy. Après avoir éliminé 3 défenseurs, l’attaquant du Chabab a enchainé par une frappe mais le portier Belarbi était bien en place sur sa ligne de but.

38’, Benyahia marque, l’arbitre refuse le but pour position de hors jeu
Et à 7’ de la fin de cette première période, le défenseur Benyahia, connu pour être très adroit face aux buts a eu une nouvelle fois la réussite face à Cédric. Se trouvant seul et sans marquage, le joueur du Mouloudia a mis le ballon au fond, mais l’arbitre de touche a soulevé son drapeau pour une position de hors jeu. Une décision qui a soulevé aussi la colère des joueurs du Mouloudia, du staff mais aussi des supporters qui estimaient que le but de Benyahia était bel et bien valable. Quelques minutes plus tard, l’arbitre a renvoyé les deux équipes au vestiaire sur cette avance des locaux par 1 but à 0.

54’, Boulemdaïs remet les pendules à l’heure
Au retour des vestiaires, les Constantinois ont affiché un visage différent. Pour preuve, les hommes de Gomez étaient plus présents sur le terrain en dominant la possession du ballon. Et cela n’a pas tardé à porter ses fruits puisqu’à la 54’, l’attaquant et buteur du Chabab, Hamza Boulemdaïs a frappé de nouveau. Profitant d’une erreur défensive des Mouloudéen, il a été sans pitié face à Belarbi en mettant le cuir au fond des filets permettant ainsi à son équipe de revenir dans cette partie.

Belarbi sauve le Mouloudia d’un but tout fait dans les arrêts de jeu !
Par la suite, les occasions ont défilé du côté du Mouloudia, à l’image de la frappe de Ogbi qui aurait pu trouver le chemin des filets mais son ballon a heurté la barre transversale. Les Mouloudéens se sont montrés impuissants devant les buts de Cédric ce qui les a mis dans le doute vers la fin de la rencontre. Et au moment où l’arbitre de la rencontre était proche de siffler la fin de cette partie, le CSC a bénéficié d’un contre très dangereux mené par le malgache Voavy. L’attaquant Constantinois, et après une accélération s’est retrouvé face à face avec le portier Belarbi. Le gardien du Mouloudia a dû faire une parade miraculeuse pour sauver sa cage. De l’avis de l’ensemble des observateurs, le Mouloudia a échappé à une défaite dans les arrêts de jeu. Et c’est sur ce score de parité que les deux équipes se sont quittées sous la colère des supporters du Mouloudia qui n’ont pas été satisfaits du jeu produit par leur équipe.

Bouali : «On a affiché deux visages dans ce match»
«J’estime que nous avons affiché deux visages dans ce match. Après une première mi-temps satisfaisante, nous avons affiché un visage méconnaissable en seconde période. Mes joueurs ne parviennent pas à tenir les 90 minutes sur le même rythme. On va axer sur ce volet dans les prochains jours pour se corriger.»

Gomez : «Il y avait une place pour une victoire»
«Vu la physionomie de la seconde période, j’estime qu’il y avait une place pour une victoire. Je suis vraiment déçu, car on aurait pu l’emporter aujourd’hui. Mais bon, il va falloir travailler davantage pour tenter de réapprendre à gagner à partir de la prochaine journée.»

Publié dans : bouali Gomez MCO 1- CSC 1

Fil d'actualité



Sondage

Archive

L'Algérie va-t-elle remporter la CAN 2022 et s'offrir un deuxième titre consécutif ?

CAN 2021: Votre pronostic pour le match entre l’Algérie et la Côte d’Ivoire ?

Retrouvez le meilleur de notre communauté

Dossiers

Liste
14:50 | 2018-04-20 Arsène Wenger à Arsenal en stats

Le Français en avait 46 quand il a pris les rênes d'Arsenal...

10:11 | 2017-08-04 PSG : Neymar, 10 dates-clés dans sa carrière

À 25 ans, l'étoile montante du foot possède déjà une carrière bien remplie. La preuve en 10 instants charnières du désormais plus cher joueur de l'histoire.

14:21 | 2017-03-25 Leicester City : Claudio Ranieri, la gloire puis la chute en 10 dates

En un an demi sur le banc de Leicester, Claudio Ranieri a tout connu.

09:56 | 2017-01-01 Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Les 10 matches qui nous ont scotchés en 2016

Edition PDF

N° 5269 20/01/2022

Archive

Année
  • 2022
  • 2021
  • 2020
  • 2019
  • 2018
  • 2017
  • 2016
  • 2015
  • 2014
  • 2013
  • 2012
  • 2011
  • 2010
  • 2009
Mois
Jour
Voir